Conférence d'Alain Soral devant le FNJ de Nice : la redistribution du paysage politique.


(0)
276 Vues
0 commentaire
08.12.2006

Pendant l’automne 2005, la France été bouleversée par le problème des banlieues et c’est à cette occasion que l’écrivain rejoint l’équipe du FN.

Le temps du choix. Avec Michel Drac au Cercle Jacques Bainville.


(0)
383 Vues
0 commentaire
13.04.2012

L'orateur s'interroge sur nos futurs disponibles qui semblent se réduire à deux options : la Grèce ou l'Argentine ?
Il s'interroge ensuite sur le mode de gouvernement le plus approprié en abordant la question des régimes politiques, en s'interrogeant aussi bien sur la contenu effectif de la démocratie, de la monarchie ou des dégénérescences ploutocratiques.
Enfin, un appel personnel et collectif nous en lançant pour nous préparer à l'effondrement de notre système économique.

Interview de Pierre Hillard par WeAreChange Brest.


(0)
443 Vues
0 commentaire
25.07.2009

Quelques questions posées au politologue:
  Quelles conséquences les attentats du 11/09 ont-elles eu sur le monde et l'avancée de la gouvernance mondiale?
  Quelle a été votre réaction au limogage d'Aymeric chauprade par Hervé Morin suite à la publication de son livre "Chronique du Choc des Civilisations"?
  Comment voyez vous l'avenir de la liberté d'expression en France? Ou se prennent réellement les décisions à l'issu des reunions du Bilderberg, C.F.R., Trilatérale?
  Quelles étaient les sujets de débat du Bilderberg 2009?
  Que pensez vous des réactions de certains représentants des pays dits démocratiques suite aux propos tenues par le présidents Ahmadinedjad lors de la Conférence Mondiale contre le racisme (Durban2)?
  Quel est votre avis sur la nouvelle politique anticapitaliste mené ensemble par les présidents Hugo Chavez et Amhadinedjad? Quel serait les impacts d'un conflit entre l'Iran et l'Israel?
  Comment se répartiront les rôles de la gouvernance mondial entre les différentes puissances du 21e siècle?
  Quelles seront les conséquences de la fusion de la zone de libre échange Euroatlantique et l'Alena? Quel événement risquerait d'être le point de non retour du Nouvel Ordre Mondial?
  A par la fondation Bertelsmann, quel goupe ou think tank influence les lois et décisions de la politique européenne? Quelles seront les moyens de pression utilisés pour faire changer d'avis les Irlandais sur le traité de Lisbonne?
  Quelles conséquences la ratification de ce traité aura-t-il?
  Quelles sont vos craintes pour l'Europe suite aux elections de 2009?
  Que pensez-vous du Codex Alimentarius?
  Que pensez-vous des multinationales tel que Nestle ou Monsanto?
  Influencerait-elle la politique européenne?
  Quelles sont les moyens actuels tendant à l'uniformisation de l'européen?
  Quelles conséquences ont eu les décisions prisent lors du G20 et de la rentrée de la France dans l'O.T.A.N.?
  Que pensez vous de l'avenir de la Bretagne dans l'optique des politiques régionalistes européennes? De quoi sera fait la fin de l'année 2009?
  Et les années 2010, 2011, 2012? Quel est le sujet de votre prochain ouvrage?

L'invariance de la finance libéralisée. Avec Frédéric Lordon à France Culture.


(0)
523 Vues
0 commentaire
03.11.2008

Ces vingt dernières années, avec le considérable développement du capitalisme financiarisé, le monde a été marqué par des crises financières qui n'ont cessé de déstabiliser l'économie mondialisée.

L'affaire Karachi. Avec Henry de Lesquen sur Radio Courtoisie.


(0)
457 Vues
0 commentaire
26.09.2011

Expositon des suites de l'Affaire Karachi (fin septembre 2011), avec les révélations de Hélène de Yougoslavie, future ex-Femme de Thierry Gaubert (né Goldenberg); ainsi que les maladresses de Brice Hortefeux.

La corruption en France : la République en danger. Avec Gilles Gaetner sur Radio Courtoisie.


(0)
364 Vues
0 commentaire
14.06.2012

Emission du libre journal de Claude Giraud, animé par Christian Brosio.
Selon Gilles Gaetner, la corruption en France touche à peu près tous les éléments et les partis politiques, et s'est beaucoup développée depuis une trentaine d'années
A ses débuts, elle concernait essentiellement des questions de financement de parti politique puis a investi le domaine privé des enrichissements personnels.
La particularité française de l'immunité juridique du président de la République est d'autant plus choquante que les juges décideraient de l'appliquer aussi aux collaborateurs de la présidence.

Introduction à André Gorz. Avec Arno Munster et Christophe Fourel aux conférences Utopia.


(0)
538 Vues
0 commentaire
14.05.2009

André Gorz réalise, tout au long de son oeuvre, une synthèse entre Sartre, Marx et Illich. Ingénieur chimiste de formation, c'est en autodidacte qu'il étudie la philosophie, l'économie et la sociologie.
Il se considère comme un théoricien. Son rôle est de donner des clés de lecture pour guider afin qu’ensuite s’amplifient les mouvements. Ce n’est pas un homme d’action ni d’implication.
Il a été avec René Dumont et Edgar Morin le fondateur de l’écologie politique en France au début des années 70.
Gorz, critique du Keynésianisme, se situe entre la social-démocratie et la gauche radicale dont il ne partage pas la croyance à la révolution au "grand soir".
Librairie "Le comptoir des mots", Paris 20ème.

René Girard s'exprime sur son oeuvre et son parcours sur Radio Courtoisie.


(0)
673 Vues
0 commentaire
28.03.2005

Pendant cette émission où les thématiques de l'oeuvre de René Girard sont développées, on trouvera aussi une deconstruction du travail d'Alfred Kinsey sur la sexualité

La science et la spiritualité, les progrès de la science. Avec Jean Staune sur France Culture.


(0)
370 Vues
0 commentaire
16.03.2013

Jean Staune est spécialisé dans l’analyse des mutations de la société qu'il analyse la fois sous les angles sociologique, philosophique et scientifique.
Métaphysiquement évolutionniste, il soutient que l'évolution n'est pas uniquement darwinienne. Il montre que les dernières avancées scientifiques ré-autorisent une approche anti-matérialiste de la science qui réintroduit du sens au sein de l'expérience humaine.

La révolution française et la révolution haïtienne : aux origines de la première république noire. Avec Florence Gauthier au CERMTRI.


(0)
361 Vues
0 commentaire
15.01.2011

Florence Gauthier nous parle des combats menés en France et à Haïti qui ont abouti à deux éclatantes victoires :
- le 4 février 1794, la Convention étendait à toutes les colonies françaises l'abolition de l'esclavage, déjà réalisée par l'insurrection des esclaves au nord de Saint-Domingue,
- après avoir battu les soldats envoyés par Bonaparte en 1803, Dessalines proclamait le 1er janvier 1804 la première République noire indépendante.
Conférence donnée au Centre d'Etudes et de Recherches sur les Mouvements Trotskyste et Révolutionnaires Internationaux.

Peut-on vouloir dépasser le libéralisme sans être socialiste ? Par Laurent de Briey au CEPPECS.


(0)
476 Vues
0 commentaire
24.04.2010

La crise financière a suscité une remise en cause du cadre libéral qui dominait aussi bien à gauche qu’à droite depuis trente ans. Si cette remise en cause rend possible et souhaitable un renouveau du socialisme, elle représente également une opportunité pour l’émergence de théories politiques alternatives. Parmi celles-ci, l’humanisme démocratique appelle à un dépassement du libéralisme, tout en s’affirmant à la fois progressiste et centriste.
Conférence donnée au Collège Européen de Philosophie Politique de l'Education, de la Culture et de la Subjectivité (Ceppecs) dans le cadre du cycle "Qu'est-ce que le socialisme ?"

La sociologie peut-elle prévoir ? Avec Edgar Morin à l'Université Toulouse II-Le Mirail.


(0)
361 Vues
0 commentaire
01.03.2000

La connaissance d'un présent complexe, ou du moins la conscience que l'on en a, permet-elle de "savoir ce qui est promis à la décadence rapide et ce qui va germer dans le futur" ?
Convoquant tour à tour Euripide, Hegel, Pascal, Bartholomeo De Las Casas, Ortega y Grasset ou Lévi-Strauss, la philosophie des Lumières et les Droits de l'homme, les "technosciences", la biologie, la physique ou la cybernétique et même la science-fiction, Edgar Morin rend compte de la difficulté, voire de l'impossibilité, de toute prévision : "On n'est jamais sûr d'avoir une connaissance de ce qui va contribuer à l'imprévisibilité de notre futur". Les événements imprévus, perturbateurs et inassimilables tels que l'on en a connus dans l'histoire ancienne ou récente, l'évolution des courants majoritaires dominants face aux contre-courants ainsi que les interactions continues entre les événements au niveau local et au niveau mondial ne permettent pas de prédire le futur. Surtout à l'heure de la globalisation et des changements induits par les avancées de la recherche scientifique sur le vivant, sur le génome. Ce moment où "l'Humanité peut remporter une première victoire de façon non mythologique sur la mort", et où, paradoxalement, "pèse sur l'Humanité la menace d'une mort collective et totale dûe aux risques nucléaires et écologiques" ne permet aucune prévision. "Nul ne possède un observatoire d'où il puisse déclarer que l'on n'inventera pas des formes sociales nouvelles, la créativité humaine ne peut pas être déclarée comme close". Néanmoins, malgré ces facteurs d'incertitude, Edgar Morin pense que la sociologie peut proposer une "problématisation du futur" qui serait assortie de vigilance, fondée sur un pari pour certaines valeurs et qui, plutôt qu'un plan programmé, mettrait en œuvre une stratégie modifiable selon le hasard des événements... "et puis, il faut s'attendre à de l'inattendu".